Accueil > Actualités > Energie : la détection ultrasonore un outil essentiel pour réduire vos factures.

Energie : la détection ultrasonore un outil essentiel pour réduire vos factures.

De nombreux industriels, grands groupe ou PMI initient des politiques d’efficacité énergétique ou de management des énergies pour répondre à la fois aux enjeux écologiques et économiques.

 

L’une des sources de gain les plus connues en matière de réduction des consommations d’énergie est l’optimisation des réseaux d’air comprimé. Parmi toutes les actions d’optimisation de ces réseaux l’action la plus évidente et simple à mettre en œuvre est bien sûr la détection et la localisation des fuites. Les fuites représentent une part importante du débit à fournir par les compresseurs et peuvent s’élever à une valeur de 20% à 30%, et parfois plus, du débit total. Elles sont pernicieuses, car elles n’empêchent pas l’usine de fonctionner ; il est facile d’oublier de les combattre ou de remettre leur traitement à plus tard. Pourtant elles représentent souvent une grosse perte énergétique, donc économique. Une action de recherche, de localisation, de marquage, d’identification et de réparation des fuites permet généralement de faire des économies significatives rapidement.

Exemple : coût d’une fuite dans le cas d’une ouverture d’une section équivalente à un trou de diamètre 3 mm dans un réseau à 7 bar relatifs : – la perte de débit est de l’ordre de 12,1 l/s ou 43,8 m³/h ; – en régulation, il faut généralement de l’ordre de 0,16 kW pour obtenir 1 m³/h à 7 bar ; – la puissance nécessaire pour compenser la fuite est donc de 7 kW ; – d’où, avec un rythme moyen de 6 000 heures/an et un kilowattheure à 0,07 € HT, la consommation annuelle de 42 000 kWh correspond à une dépense de 2 940 € HT. Conclusion : une seule fuite à travers un orifice de 3 mm de diamètre coûte environ 3 000 € HT par an. (Source ADEME).

Lorsqu’un gaz passe, à travers un orifice, un vortex se crée suivant un certain différentiel de pression : d’un état de haute pression à un état de basse pression. Cette turbulence génère des ultrasons liés aux frictions des molécules. Parce que l’intensité du signal haute fréquence diminue très rapidement depuis sa source, il est facile pour un opérateur de localiser une fuite avec un détecteur ultrasonore. Aujourd’hui ces équipements permettent l’identification des fuites sans arrêt de production car ils filtrent les sons et ultrasons émis par l’environnement (autres machines en fonctionnement).

Le groupe dB Vib vous accompagne dans vos compagnes d’inspection de vos réseaux d’air comprimé ou de gaz : prestation et étude du réseau avec estimation des gains possibles, et/ou formation de vos équipes aux outils de détection, vente ou location d’équipement de détection.

Actualités dB Vib Consulting

Etudes acoustiques des ERP

Etude d’impact des nuisances sonores d’un théâtre et d’une salle culturelle communale Lieu de rassemblement et siège des manifestations culturelles et festives communales, la salle des fêtes, théâtre municipaux ou centres sociaux culturels constituent des équipements publics importants pour la vie d’une collectivité. Cependant, ils peuvent parfois, se transformer en un espace d’excès, source de nuisances […]

La chasse aux décharges partielles électriques sur les installations moyenne et haute tension

MAINTENANCE PRÉVENTIVE DES ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Dans l’industrie, l’énergie électrique est l’élément dont la fiabilité est essentielle pour tenir le calendrier de production. Pour preuve, tout contrat de fourniture d’énergie est susceptible de comporter des accords sur les niveaux de service concernant la distribution, les niveaux de stock et les pénalités éventuelles. L’électricité est le nec […]

Nouvelles formations dans le domaine des essais vibratoires

dB Vib Consulting, laboratoire d’essais vibratoires et organisme de formation, s’associe à Phimeca, expert en simulations numériques, pour vous proposer deux nouveaux programmes de formation complémentaires et totalement dédiés aux essais vibratoires. Optimisation des essais vibratoires par la modélisation (21 heures) pour être capable de définir un programme d’essais vibratoires et/ou interpréter les spécifications d’essais imposés […]